Indisponible

Sac isotherme en laine de mouton et chanvre Le Mouton Givré

Le Mouton Givré - Lot

SKU: N/A

Lunch bag de 5,5 litres

Dimensions : L25x H 18 x P15 cm

Matière extérieure : chanvre 100%

Matière intérieure isolante en feutre de laine

Fermeture à glissière métallique

2 formats au choix : portage à la main ou en bandouillère

Ce produit est actuellement en rupture et indisponible.

Vérifiez si vous êtes éligible à la livraison à domicile de nos produits frais

Catégories : ,

Deux habitantes du Lot, Cinthia Born et Élodie Madebos, ont lancer à partir de la mi-août 2019 la production d’un sac isotherme en laine de mouton et en chanvre, vendu sous la marque « Le Mouton Givré ».

L’objectif est de relancer la filière du chanvre dans le Lot et valoriser la laine française.

Couturière de formation, Cinthia Born, mariée avec un éleveur de vaches limousines installé à Reyrevignes dans le Lot (GAEC Mas d’Aillés), a surtout travaillé dans la vente. « J’ai travaillé dans tous les commerces de Figeac. »

Fin 2017, des membres de l’association La Caussenarde basée à Livernon, association qui a pour but de valoriser et de promouvoir la brebis caussenarde du Lot et sa laine, la contactent pour faire des vêtements et des tapis de sol en laine. « J’ai réfléchi à ce que l’on pouvait faire avec cette laine, en nous démarquant. Je me suis souvenu que la laine est un isolant. »

L’idée d’un sac isotherme à base de laine de mouton fait alors son chemin. « Les sacs isothermes à base de plastique ou d’aluminium sont des produits très polluants. La laine est un produit naturel et inépuisable. » La laine permet de garder des aliments au frais entre 4 et 6 heures et les produits surgelés pendant 1 h 30.

Cinthia Born rappelle que la laine est très mal payée à l’éleveur en France et que 80 % de la laine française part en Asie, d’où elle revient sous forme de pulls et autres vêtements. « C’est bien dommage. On a une très belle laine française… » Valoriser cette laine française ici permettrait d’apporter un revenu supplémentaire aux éleveurs.

Les deux Lotoises s’approvisionnent auprès d’Ardelaine en Ardèche.

Relancer une filière du chanvre dans le Lot

Pour concevoir son sac isotherme, Cinthia ne voulait pas du coton, pas assez écologique pour elle. Elle se tourne alors vers le chanvre. Même si la France est le premier pays producteur de chanvre en Europe avec près de 17 000 hectares (on en produit pour la construction, les cosmétiques ou l’alimentation), le chanvre textile ne représente pas un débouché très intéressant car produire une fibre suffisamment fine reste difficile, donc pas assez rentable* (même si des expériences sont menées en France notamment par les Lotois de VirgoCoop).

Les deux associées sont donc obligées, pour l’instant, de faire venir du chanvre textile de Roumanie. « Le but est de relancer une filière dans le Lot. Le chanvre est une plante génialissime ! Elle peut être cultivée partout. Elle n’a pas besoin d’eau, elle dépollue les sols et l’air et n’a pas besoin d’engrais et de pesticides. Le chanvre textile dure très longtemps. »

Avec son sac isotherme, Cinthia Born veut proposer un objet le plus écologique possible, avec des produits compostables. « La fermeture éclair peut être réutilisée. »

Informations complémentaires

Poids 1000 g
Format

portage avec bretelles à la main, portage en bandouillère